http://www.coeurduvar.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slideshow.header1gk-is-97.jpglink
http://www.coeurduvar.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slideshow.header2gk-is-97.jpglink
http://www.coeurduvar.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slideshow.header3gk-is-97.jpglink

Le projet SCoT

Coeur du Var, à la croisée de 4 SCoT.

Le Conseil Communautaire a approuvé à l’unanimité son Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) après 5 années d’études et de concertation.

Mardi 12 avril 2016, édiles et élus des 11 communes de Cœur du Var réunis au siège de la Communauté de communes ont adopté le SCoT saluant la démarche menée avec constance et pugnacité par Gabriel Uvernet, maire du Thoronet et Vice-Président à l’aménagement du territoire en charge du projet depuis son lancement. Le Président de Cœur du Var, Jean-Luc Longour, a rappelé l’importante démarche partenariale qui a conduit à l’élaboration de ce document stratégique pour le territoire intercommunal, sous le regard des habitants présents, fiers d’avoir apporté leur pierre à l’édifice lors des rencontres de concertation. Ateliers participatifs, réunions publiques, comités de suivi, tables-rondes ont en effet régulièrement mobilisé élus, collectivités partenaires, monde socioprofessionnel, société civile et habitants pour parvenir à ce projet partagé, nouveau cadre du développement des 11 communes pour les 15 prochaines années. L’élaboration du SCoT étant terminée, s’ouvre désormais une phase de mise en œuvre et d’évaluation. Une nouvelle étape pour construire ce territoire attractif, harmonieux et solidaire que tous les acteurs du territoire ont appelé de leurs vœux. Dans un délai de six ans maximum, la Communauté de communes devra procéder à une analyse des résultats de l’application du SCoT et devra délibérer sur son maintien en vigueur ou sur sa mise en révision.

Le projet de territoire à l'horizon 2030, en bref 
C’est un projet ambitieux, audacieux et innovant que nous défendons pour affirmer la volonté d’amorcer à moyen terme (2030) la maîtrise et l’inversion des tendances aujourd’hui à l’œuvre sur notre territoire (démographie, économie, urbanisme) pour ne plus être un territoire où l’on habite mais aussi un territoire où l’on travaille et où l’on vit, réduire les déplacements et favoriser les alternatives à la voiture individuelle.

Pour y parvenir, nous avons misé sur la formation et sur un développement économique entre terroir et modernité, créateur d’emplois et de richesses pour ses habitants. Un projet qui fait la part belle à l’accueil d’entreprises tournées vers l’avenir, aux énergies renouvelables, aux technologies de l’information et de la communication, à la santé, à la silver economie...
Il s’agit également d’accompagner la croissance démographique de notre territoire grâce à une bonne gestion de l’espace et une offre en logements, services et équipements variée et de proximité qui permettra de répondre aux attentes de la population actuelle et aux besoins futurs.
Toutes ces orientations concourent au développement durable du territoire, fil directeur de notre projet politique qui met l’accent sur la valorisation de nos paysages, de notre agriculture et de nos forêts sur le maintien des richesses écologiques et la préservation du cadre de vie des villes et villages.

Au regard du développement ambitieux choisi pour le territoire, des enjeux d’aménagement et de protection de l’environnement, le SCoT traduit les choix politiques d’organisation du territoire autour d’une armature urbaine redéfinie qui permet le renforcement du rayonnement inter-SCoT autour d’un pôle intercommunal (le Luc/le Cannet des Maures), mais aussi un meilleur maillage entre les communes, toutes à proximité directe du pôle intercommunal ou d’un des deux pôles relais piliers (Flassans sur Issole et Carnoules).

Ce modèle de développement repose sur plusieurs ambitions dont :

  • Renforcer le développement du pôle intercommunal le Luc / le Cannet des Maures qui devient un véritable cœur d’agglomération
  • Affirmer le rôle des deux pôles relais piliers en situation de carrefours stratégiques, Carnoules et Flassans sur Issole, qui secondent le pôle intercommunal pour l’accueil du développement du territoire
  • Encadrer la croissance démographique pour l’ensemble des communes en opérant une remise à niveau de leurs équipements et services, en visant un seuil démographique limitant la pression à l’urbanisation, et organisant les liens avec le pôle relais pilier le plus proche ainsi que le pôle intercommunal.

Les objectifs et orientations du projet pour le territoire de demain
• Un territoire qui trouve son équilibre avec un développement économique ambitieux : créateur de richesses et d’emplois pour ses habitants (Chapitre 1 du DOO)
Un territoire qui se développe pour réduire son déficit en emploi, autour d’un positionnement clair « entre modernité et terroir » avec des projets de parcs d’activités structurants, une valorisation du potentiel touristique, agricole et forestier, et un renforcement de l’économie dite « résidentielle » en lien avec la fixation des populations sur le territoire.

• Un territoire organisé pour maitriser sa dynamique de croissance démographique (Chapitre 2 du DOO)
Un territoire qui s’organise pour accueillir ce développement en augmentant son niveau d’équipements et services aux habitants, en développant les réseaux numériques, en pourvoyant aux besoins en logements, en mobilisant les ressources, tout en limitant les déplacements avec un urbanisme durable.

• Un développement durable du territoire qui s’appuie sur la multifonctionnalité des espaces agricoles, naturels et forestiers pour garantir leur préservation (Chapitre 3 du DOO)
Un territoire qui préserve son cadre de vie de « villes et villages/campagne » en mettant l’accent sur la valorisation des paysages souvent façonnés par l’homme, qui contribue au maintien de savoirs faires liés à une économie tout autant qu’au maintien d’une richesse écologique favorisée par la présence d’une mosaïque de milieux.

C’est ce document, raisonnablement audacieux, dans le respect de la législation existante et construit dans un esprit de concorde et de compromis par vos élus de terrain que nous vous invitons à découvrir.

 

Le calendrier prévisionnel

1ère étape :Diagnostic/état initial de l’environnement

icon  icon
premier semestre 2012

La photographie du territoire sous tous ses angles : habitat, démographie, paysages, équipements, transports, environnement…

2ème étape :
Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD)
icon
second semestre 2014
La stratégie politique d’aménagement fixée par les élus. La détermination d’un projet pour le territoire Cœur du Var et l’évaluation des impacts sur l’environnement de ce projet.
3ème étape :Document d’Orientations et d’Objectifs (DOO)

icon
premier semestre 2015

La traduction du projet en orientations et objectifs sur le territoire.

4ème étape :
Finalisation et Arrêt du projet de SCoT
icon
7 juillet 2015
Montage du dossier SCoT et délibération du Conseil communautaire.
5ème étape :Approbation du projet de SCoT
icon
premier trimestre 2016

Après consultation des personnes publiques associées et enquête publique, le projet sera approuvé par délibération du Conseil communautaire.


Nos partenaires :
• Adhesion à l’Agence d’urbanisme de l’aire toulonnaise et du Var, AU[dat] en mars 2010 : www.audat.org

• Adhésion à la Fédération nationale des SCoT en juin 2011 : www.fedescot.org

A télécharger :

• Délibération validant le projet d’aménagement et de développement durables
• Délibération actant le débat sur le projet d’aménagement et de développement durables

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.