En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris

Forêt

RISQUE INCENDIE

Territoire forestier par excellence, Coeur du Var est couvert par plus de 28 000 hectares d'espaces boisés. Un patrimoine naturel exceptionnel fort exposé au risque incendie, que la Communauté de Communes s'efforce de prévenir dans le cadre de son Plan Intercommunal de Débroussaillement et d'Aménagement Forestier (PIDAF).

Elle mène ainsi une politique de Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI), en concertation avec les acteurs du secteur et les élus locaux. Une mission d’importance qui implique des opérations de débroussaillement, la coupe de bois, la création de pare-feux, l’installation et la maintenance de citernes d’eau, ou encore la réfection de pistes, particulièrement utiles aux pompiers en cas d’incendie ou lors de simples patrouilles.

Ces travaux bénéficient de financements importants de l’Europe, de l’Etat, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ou encore du Conseil Départemental du Var.  En 2016, 233 hectares d’espaces forestiers et plus de 7 kilomètres de pistes ont été entretenus par Cœur du Var dans le cadre de la mise en œuvre de son PIDAF.

L'accès aux massifs forestiers peut être restreint en période estivale (15 juin > 15 septembre). Une cartographie quotidienne est établie par les services préfectoraux, consultable sur le site Web de la Préfecture du Var. L'entente Valabre a en outre développé une application mobile capable de vous informer, en temps réel, sur le risque incendie, sur l'accès aux massifs et sur l'emploi du feu.

COUPE DE BOIS

Les propriétaires forestiers sont encouragés à pratiquer le pastoralisme, la sylviculture et l’exploitation de leurs parcelles. Ces activités sont toutefois soumises à une réglementation précise,  liée à la surface de leurs parcelles, aux règles d'urbanisme qui leurs sont applicables et à l'existence éventuelle de périmètres de protection environnementaux. Une autorisation administrative est requise avant toute coupe de bois ; cette autorisation peut être demandée en remplissant le formulaire ci-dessous.

OBLIGATIONS LEGALES DE DEBROUSSAILLEMENT

Les propriétaires situés à moins de 200 mètres d'un espace forestier ont l'obligation de procéder au débroussaillement de leurs parcelles. Consulter les liens ci-dessous pour connaître les modalités d'application de cette obligation.

Les propriétaires qui ne satisfont pas à leurs obligations de débroussaillement s’exposent à des sanctions prévues par le code forestier :

  • Une mise en demeure d’effectuer les opérations nécessaires dans un délai d’un mois,
  • Une amende fixée à 30 euros par mètre carré non débroussaillé,
  • La réalisation d’office des opérations nécessaires engagée par la commune aux frais du propriétaire.