Actualité

Actualité

Un succès pour le défi école !

Un succès pour le défi école !

Cette année, 5 écoles de Cœur du Var ont de nouveau relevé le défi : 11 classes et plus de 250 enfants des communes de Besse-sur-issole, le Cannet-des-Maures, Carnoules, les Mayons et le Thoronet se sont engagés dans cette belle aventure.

Et c’est l’école de Besse-sur-Issole qui a remporté le Trophée de cette troisième édition, orientée sur le thème du gaspillage alimentaire. Vaste sujet, mais qui a, sans nul doute, passionné les enfants. En effet, les enfants et leurs enseignants n’ont pas manqué d’imagination. Les petits Bessois ont illustré le menu de la cantine et ont participé à des ateliers de dégustation pour découvrir de nouveaux aliments et goûter avant de jeter. Ils ont également réalisé une vidéo, se mettant en scène, pour communiquer sur la lutte anti gaspillage. Les élèves du Cannet-des-Maures et du Thoronet, quant à eux, ont réalisé un livre de recettes et d’astuces anti-gaspillage avec en plus « la complainte du légume » chantée par les Thoronéens. Les petits Carnoulais, qui défendaient leur titre, se sont pris au jeu du jardinage, avec l’élaboration du potager de l’école. Des affiches de sensibilisation ont été créées et affichées dans la cantine. Une vidéo en « Stop motion » a également été réalisée. Et pour finir, les enfants de la commune des Mayons ont habillé les colonnes aériennes de tri de l’école. Ce Défi école, dont la journée de clôture s’est déroulée mardi 5 juin dernier, vit sa troisième année.

Et l’enjeu est de taille. Cœur du Var s’est toujours mobilisé et œuvre quotidiennement pour la préservation de son environnement. Même si le territoire affiche de bons chiffres par rapport aux autres territoires de Provence-Alpes-Côte d’Azur – 266 kg/hab d’ordures ménagères enfouis (contre 392 au niveau régional) et 83 kg/hab d’emballages, de papiers et de verre triés (contre 55 au niveau régional) –, il reste encore un petit effort pour atteindre la diminution de 20% de déchets ménagers enfouis que les élus s’étaient fixés… Et tout ce travail effectué par la Communauté de Communes Cœur du Var auprès des écoles pourrait aussi bien retentir dans l’ensemble des cantines scolaires, des communes, que dans les foyers de notre territoire. Le chemin peut paraître encore long, mais grâce à une nouvelle prise de conscience et surtout à nos enfants, le meilleur reste à venir : la promesse d’une évolution des comportements liés aux pratiques de tri et de consommation.