Actualité

Actualité

Sensibilisation au risque inondation

Sensibilisation au risque inondation

Dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), le Département, avec le soutien et la participation de Cœur du Var, organise des journées de sensibilisation au risque inondation, à destination des enfants.

Le but principal de cette action, cofinancée par l’Etat et l’Agence de L’Eau Rhône Méditerranée Corse, est d’amener les élèves à réfléchir sur les problématiques complexes d’un territoire en les sensibilisant à la gestion des milieux aquatiques et de la ressource en eau. Objectif : favoriser le développement de comportements adaptés pour réduire la vulnérabilité avant, pendant et après les inondations et préserver l’environnement.

Ainsi, cette opération correspond essentiellement à des interventions d’animateurs spécialisés dans des établissements scolaires pour la préparation de projets en lien avec les milieux aquatiques et les inondations, en coopération avec les enseignants. Ces projets intègrent des sorties sur le terrain et sont développés tout au long de l’année scolaire. Par une démarche d’enquête, les enfants s’interrogent sur les impacts environnementaux, économiques et sociaux. Ils prennent conscience de leur vulnérabilité durant les périodes d’inondation et apprennent à adopter des comportements adaptés. La dernière journée est consacrée à un jeu de rôle qui met les enfants en situation d’aménageur du territoire. Toutes les classes ayant participé à ce projet sont conviées à partager leurs expériences et le résultat de leurs enquêtes entre elles, mais aussi avec le public.

Durant 2 semaines (du 29 avril au 3 mai et du 13 au 17 mai), les élèves des classes de CM1 et CM2 de l’école Denis Tissot du Cannet-des-Maures vont pouvoir profiter du savoir d’un animateur du Département du Var et de la chargée de missions GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) de Cœur du Var.

Ces projets scolaires soulignent l’engagement du Conseil départemental auprès du jeune public, dans un souci de prévention, sur une problématique encore très sensible pour tous les habitants du bassin versant de l’Argens.