affichage du menu mobile

Actualité

Actualités

2 contrats d’avenir pour Cœur du Var

2 contrats d’avenir pour Cœur du Var

Lundi 20 septembre, la Communauté de communes Cœur du Var a signé deux contrats d’importance pour l’avenir de son territoire : le Contrat de Relance et de Transition Ecologique et le dispositif Petites Villes de Demain

Ces signatures se sont déroulées en présence notamment de : Evence RICHARD, Préfet du Var, Charbel ABOUD, Sous-préfet de Brignoles, Sereine MAUBORGNE, Députée du Var, Jean BACCI, Sénateur du Var, Marjorie VIORT, Conseillère régionale et Maire du Thoronet, Dominique LAIN, Vice-président du Département du Var et Maire du Luc-en-Provence, Yannick SIMON, Président de Cœur du Var et Maire de Cabasse, Jean-Luc LONGOUR, Vice-président de Cœur du Var et Maire du Cannet-des-Maures, des élus communautaires et de Quentin BERINCHY, représentant la Banque des territoires.

Le dispositif Petites Villes de Demain

Le dispositif Petites Villes de Demain, lancé le 1er octobre 2020 par Jacqueline Gourault, Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les Collectivités territoriales, vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement.

Ce programme constitue un outil de la relance au service des territoires. Il ambitionne de répondre à l’émergence des nouvelles problématiques sociales et économiques, et de participer à l’atteinte des objectifs de transition écologique, démographique, numérique et de développement.

Ce dispositif sera mis en place sur les communes du Luc-en-Provence et du Cannet-des-Maures et devrait aboutir d’ici 18 mois à la signature d’une convention cadre et d’une opération de revitalisation du territoire, permettant d’avancer sur des sujets fondamentaux, comme l’habitat, la redynamisation des centres-villes, le cadre de vie. Cette convention a, par ailleurs, vocation à s’articuler avec le futur Contrat de relance et de transition écologique conclu entre l’État et les Collectivités bénéficiaires au premier semestre 2021.

Le Contrat de Relance et de Transition Ecologique

Le Gouvernement souhaite que chaque territoire soit accompagné pour décliner, dans le cadre de ses compétences, un projet de relance et de transition écologique à court, moyen et long terme, sur les domaines qui correspondent à ses besoins et aux objectifs des politiques territorialisées de l'État, dans le cadre d’un projet de territoire.

Les Contrats de Relance et de Transition Ecologique (CRTE) ont pour objectif d’accompagner la relance de l’activité par la réalisation de projets concrets contribuant à la transformation écologique, sociale, culturelle et économique de tous les territoires (urbain et rural, montagne et littoral, métropole et outre-mer).

Le CRTE permet de concrétiser des actions communes de coopération entre les territoires dont les interactions pour des questions d’emplois, de mobilité, de services, de culture, de loisirs, de tourisme... influencent les projets de territoire.

Le CRTE permettra donc à la Communauté de communes de continuer à se mobiliser pour les habitants du territoire et ainsi de concrétiser les projets qu’elle souhaite mettre en place. Ces différents investissements permettront au territoire d’entrer dans sa phase de transition, aussi bien à l’échelle de l’intercommunalité, qu’à l’échelle des communes : la rénovation énergétique des bâtiments publics sur le territoire (salles polyvalentes, écoles…), à la création d’un maillage d’équipements culturels (cave coopérative de Carnoules, espace culturel de Gonfaron, château de Flassans, etc.), à la création de jardins partagés, qui permettront de créer du lien social, à la création d’un campus connecté au Luc-en-Provence, etc.

Remonter en haut du site