affichage du menu mobile

Forêt

LE RISQUE INCENDIE

Territoire forestier par excellence, Cœur du Var est couvert par plus de 28 000 hectares d'espaces boisés. Un patrimoine naturel exceptionnel fort, exposé au risque incendie, que la Communauté de Communes s'efforce de prévenir dans le cadre de son Plan Intercommunal de Débroussaillement et d'Aménagement Forestier (PIDAF).

Elle mène ainsi une politique de Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI), en concertation avec les acteurs du secteur et les élus locaux. Une mission d’importance qui implique des opérations de débroussaillement, la coupe de bois, la création de pare-feux, l’installation et la maintenance de citernes d’eau, ou encore la réfection de pistes, particulièrement utiles aux pompiers en cas d’incendie ou lors de simples patrouilles.

Ces travaux bénéficient de financements importants de l’Europe, de l’Etat, de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur, ou encore du Conseil Départemental du Var. En 2021, les demandes de financement concernent des travaux permettant l’entretien de 348.9 ha de pare feux et 26.1 km de pistes.

https://europe.maregionsud.fr/que-fait-leurope-dans-ma-region/fonds-europeens-structurels-et-dinvestissement-2014-2020/feader/

Accès aux massifs forestiers

L'accès aux massifs forestiers peut être restreint en période estivale (entre le 15 juin et le 15 septembre). Une cartographie quotidienne est établie par les services préfectoraux, consultable sur le site Web de la Préfecture du Var.
Le centre de Valabre (Etablissement public spécialisé dans la préservation et la lutte face aux risques naturels majeurs) a en outre développé une application mobile capable de vous informer, en temps réel, sur le risque incendie, sur l'accès aux massifs et sur l'emploi du feu.

La coupe de bois

Les propriétaires forestiers sont encouragés à pratiquer le pastoralisme, la sylviculture et l’exploitation de leurs parcelles. Ces activités sont toutefois soumises à une réglementation précise, liée à la surface de leurs parcelles, aux règles d'urbanisme qui leurs sont applicables et à l'existence éventuelle de périmètres de protection environnementaux. Une autorisation administrative est requise avant toute coupe de bois. Cette autorisation peut être demandée en remplissant le formulaire : Demande d’autorisation administrative de coupe de bois.

Infos + :

DéBROUSSAILLEMENT : OBLIGATIONS

Les propriétaires situés à moins de 200 mètres d'un espace forestier ont l'obligation de procéder au débroussaillement de leurs parcelles. Les propriétaires qui ne satisfont pas à leurs obligations de débroussaillement s’exposent à des sanctions prévues par le code forestier :

  • Une mise en demeure d’effectuer les opérations nécessaires dans un délai d’un mois
  • Une amende fixée à 30 € par mètre carré non débroussaillé
  • La réalisation d’office des opérations nécessaires engagée par la commune aux frais du propriétaire

Pour connaître les modalités d'application de cette obligation :

Le réseau Natura 2000

Natura 2000 représente un vaste réseau de sites naturels à l’échelle de l’Europe, identifiés pour leur richesse écologique. Son objectif principal est d’assurer la survie à long terme des espèces sauvages et des habitats naturels les plus précieux et menacés d’Europe. C’est en 1992, lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, que l’Union Européenne a pris des engagements pour enrayer la perte en biodiversité sur son territoire en créant Natura 2000.
Sur la base d’inventaires et d’études scientifiques, l’Union européenne a identifié les espèces animales, végétales et les milieux en danger de disparition, vulnérables, rares ou endémiques. Estimés d’intérêt communautaire, ils bénéficient de mesures de conservation au titre de Natura 2000. Avec plus de 27 000 sites dont 1758 en France, il s'agit du plus vaste maillage de sites naturels au monde.

Natura 2000 en Cœur du Var
Le contraste entre le massif et la plaine des Maures est saisissant, tant au niveau du relief que de la végétation. Le massif des Maures est en effet recouvert d'une mosaïque d'habitats forestiers (suberaies, châtaigneraies, chênaies diverses...), tandis que la plaine, beaucoup plus ouverte, nous rappelle largement les paysages de savane africaine avec ses Pins pignons (ou Pins parasols) et ses dalles rocheuses rougeâtres à ocres qui affleurent.

Deux sites Natura 2000 sont présents sur notre territoire :

  • La Zone de Protection Spéciale de la plaine des Maures : il s’agit de mettre en œuvre la Directive « Oiseaux » du 2 avril 1979 (remplacée par la Directive du 30 novembre 2009). Cette dernière vise la conservation à long terme des espèces d’oiseaux sauvages de l’Union européenne. 
  • La Zone Spéciale de Conservation de la plaine et du massif des Maures. La Directive « Habitats, Faune, Flore » du 21 mai 1992 vise la conservation de la faune et de la flore sauvages ainsi que de leurs habitats présentant un intérêt communautaire et nécessitant une protection. Les habitats et espèces visés y sont répertoriés.

La tortue d’Hermann fait partie des espèces à protéger en priorité. Elle est classée en tant qu’espèce quasi-menacée sur la liste rouge mondiale et en tant qu’espèce vulnérable sur la liste rouge France. Dans le Var, les populations de tortues d’Hermann sont considérées comme étant en danger.

L’animation des sites Natura 2000

Le Syndicat Mixte du Massif des Maures a en charge l’animation Natura 2000 des sites suivants :

  • La plaine et le massif des Maures (FR9301622), sous la Présidence de la Communauté de communes Golfe de Saint-Tropez
  • La plaine des Maures (FR9310110) sous la Présidence de la Communauté de communes Cœur du Var

Le Syndicat Mixte du Massif des Maures appuie la Communauté de communes Cœur du Var dans le montage des contrats Natura 2000 liés aux travaux forestiers de Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI). Ces contrats permettent de prendre en compte la particularité écologique espèces et habitats situés dans les sites Natura 2000 visés ci-dessus.  La réalisation des travaux DFCI est soumise à un cahier des charges particulier.

Ces contrats Natura 2000 sont possibles grâce au soutien de l’Europe, de la Région et de l’Etat, via le programme de Développement Rural Régional. Ils permettent notamment de financer le surcoût lié à la réalisation de travaux de débroussaillement manuels, obligatoires dans les secteurs riches en tortues d’Hermann et/ou riches en mares temporaires, en lieu et place de travaux mécaniques.

Les travaux réalisés

  • De novembre 2019 à mars 2020
    • Commune du Luc-en-Provence, pare-feu de Péguier
    Natura 2000 a permis de financer le surcoût lié à la réalisation en manuel de 10,6 ha de pare-feu sur des secteurs riches en tortue d’Hermann.
    La présence de parcs sylvo pastoraux, sur une majeure partie des surfaces travaillées, grâce à la collaboration du centre équestre local, a également participé au maintien en état des milieux ouverts. Les engins du département du Var ont profité de cette repasse du pare-feu pour compléter le dispositif par un entretien des pistes de desserte DFCI
    • Communes du Luc-en-Provence et du Cannet-des-Maures, pare-feu de Paradou-Balançan
    La totalité du pare-feu a été entretenue manuellement sur 10,6 ha. Natura 2000 a permis de financer le surcoût lié à la réalisation en manuel sur 3,6 ha de secteurs riches en tortue d’Hermann et 0,14 ha de mares et ruisseaux temporaires
    • Commune des Mayons, pare-feu de Plaine Est
    La totalité du pare-feu a été entretenue en manuel soit 11,8 ha. Natura 2000 a permis de financer le surcoût lié à la présence de la tortue d’Hermann sur l’intégralité de la surface du pare-feu. Les préconisations de la Réserve naturelle nationale visaient également à favoriser la présence des chiroptères, notamment dans les régénérations de pins maritimes, en maintenant une éclaircie irrégulière du peuplement résineux

  • 2018 - 2019 :
    Travaux réalisés dans le périmètre de la Réserve Naturelle Nationale de la Plaine des Maures et dans le site de la Plaine et du Massif des Maures, grâce au contrat Natura 2000

Remonter en haut du site